Un peu de nature avec le Nakasendo trail

Comme je le précisais dans l’article prologue, nous aimons varier les expériences pendant nos voyages. Après ces quelques jours de découverte dans la frénésie de la ville, nous avons choisi de partir à la découverte de villages japonais traditionnels.
Nakasendo trail

Nakasendo trail
Nakasendo trail

Direction Nagoya, où nous avons laissé nos gros sacs de voyage en consignes à la gare. Nous avons prévu dans notre petit sac à dos de jour le minimum d’affaires pour deux jours (et fait en sorte de réserver la nuit suivante avant de partir). Ensuite, correspondance pour Nakatsugawa où un bus nous emmène jusqu’à Magome. C’est là que commence notre promenade de 8km, qui alterne entre villages préservés et forêts. Tout le long, des cloches attachées à des bornes en bois bordent le chemin : on est censé sonner à notre passage pour faire fuir les ours.

Nakasendo trail
Nakasendo trail

(Désolée pour les entomophobes, on difficile de partager des photos du Japon sans montrer de libellule.)
Libellule
Ceux qui se souviennent du chien qui nous avait accompagnés pendant la rando-VTT que nous avions faite en Argentine, trouveront amusant d’apprendre qu’un Chiba-inu a fait le chemin avec nous quasiment jusqu’à Tsumago. Là-bas, nous avons pris un train local jusqu’à Nagiso, où la navette de notre Ryokan (de Nogiri) est venue nous récupérer. Rien de tel qu’un petit moment dans les bains de l’hôtel (les fameux onsen) après une journée à jongler entre trains, bus et marche.
Nakasendo trail

Est-ce que quelqu’un saurait lire les caractères sur son collier ? J’ai passé ma rando à l’appeler « Minou-minou » 😀

Ce contenu a été publié dans Dessins, Japon, Photos, Voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *